Allemagne: La France classée comme zone à « haut risque »

Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’Allemagne a classé, vendredi, la France comme zone à « haut risque » dans le cadre des mesures pour faire face au variant Omicron.

Outre la France, l’Institut de veille sanitaire a également classé comme zone à haut risque le Danemark, la Norvège, le Liban et l’Andorre, selon l’AFP.

Cette mesure entrera en vigueur à partir de ce dimanche 19 décembre, indique la même source. Les voyageurs non vaccinés contre le Covid19 en provenance de ces pays seront soumis, dès aujourd’hui, à une une période de quarantaine à leur arrivée en Allemagne.

Le ministre allemand de la santé, cité par l’AFP, a affirmé, vendredi, que son pays doit se préparer à une nouvelle « vague massive » liée à la diffusion fulgurante du variant Omicron.

Vous aimerez aussi: Omicron: L’Algérie renforcera les contrôles aux frontières

En Allemagne plusieurs élus régionaux ont appelé les autorités à durcir les règles d’entrée sur le territoire allemand afin de stopper la propagation du nouveau variant Omicron. Ils ont également demandé la suspension des vols en provenance du Royaume-Uni, rapporte la même source.

Voyages: Les restrictions se multiplient

En plus de l’Allemagne, plusieurs pays européens ont imposé de nouvelles restrictions de voyage dans le cadre des mesures pour lutter contre le variant Omicron.

La France a décidé d’imposer, depuis samedi, l’obligation de “motifs impérieux” pour les voyageurs en provenance et à destination du Royaume-Uni. Les autorités ont également décidé de réduire à 24h la validité du test Covid19 pour les voyageurs en provenance du royaume-Uni et d’instaurer une période d’isolement à l’arrivée en France.

D’autres pays comme l’Irlande, le Portugal, l’Italie et la Grèce imposent un test Covid19 négatif à l’ensemble des voyageurs européens, y compris ceux qui sont vaccinés.