Site icon Voyagerdz

Nouvelle aérogare d’Oran: Bientôt la fin des essais techniques

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les essais techniques de la nouvelle aérogare internationale de l’aéroport d’Oran vont bientôt s’achever, a annoncé le directeur de l’aéroport.

Dans une déclaration à l’agence APS, le directeur de l’aéroport d’Oran Nadjib Benchenine a affirmé que ces essais techniques sont « en voie d’achèvement. »

L’aéroport d’Oran a annoncé, dimanche, avoir procédé une « simulation réelle des passerelles télescopiques avec mire de guidage d’un aéronef de la compagnie Air Algérie avec push- back par le capitaine. »

Les services de l’aéroport, en coordination avec Air Algérie, ont réalisé un exercice d’essai technique des six passages télescopiques au niveau de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d’Oran.

Le directeur de l’aéroport d’Oran a fait savoir que les essais de plusieurs installations notamment les escalators, les équipements de climatisation, des pompes, le salon, l’éclairage interne et externe, ont été achevés.

Il restent les tapis roulants transportant les bagages et l’affichage des vols qui sont « en voie d’achèvement. »

Le premier responsable de l’aéroport d’Oran a affirmé, à l’agence APS, que l’ensemble des essais qui ont effectués jusqu’à présent « ont été réussis. »

Avec plus 1500 panneaux photovoltaïques de « haute qualité » installés sur 14.500 m2, cette nouvelle aérogare va devenir le « premier » aéroport au niveau du continent africain à fonctionner à l’énergie solaire.

Vous aimerez aussi: Aéroport d’Oran: Découvrez la nouvelle aérogare en vidéo

La nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran va entrer en service fin mai début juin, a annoncé, début, le wali Saïd Saayoud dans une déclaration à Radio Oran. Elle est prête à accueillir les invités d’Oran à l’occasion des Jeux Méditerranéens mais aussi les algériens établis à l’étranger qui vont entrer passer leur vacances en Algérie.

Cette nouvelle aérogare a une capacité de traitement de 3,5 millions de voyageurs par an qui peut être portée à 6 millions de voyageurs par année.

L’infrastructure dispose également de six trains d’embarquement, 36 boxes d’enregistrement ainsi qu’un parking de trois étages pouvant accueillir 1.200 voitures.

Quitter la version mobile