Agence d’Air Algérie à Paris: La colère des clients

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Des clients de la compagnie Air Algérie, qui font la queue devant son agence à Paris, ont exprimé leur colère en raison des difficultés qu’ils rencontrent.

Chaque jour, des centaines de clients « excédés » font la queue pendant plusieurs heures devant l’agence de la compagnie à Paris pour acheter un billet ou demander un remboursement, rapporte Le Parisien.

Les clients ont dénoncé le manque de communication de la compagnie, les difficultés à se faire remboursé, la cherté des billets mais aussi le nombre limité de vols.

« Ils ne répondent pas aux appels, ils ne répondent pas e-mails. » dénonce un client, dans une déclaration au journal français.

« J’ai payé presque 1700 euros, ce n’est pas rien. Avant hier, j’ai été sur internet, et je trouve: Vol aller annulé, vol retour annulé. Je n’ai même pas été prévenu. C’est incroyable. » dénonce un client qui vient pour demander un remboursement.

« J’ai acheté ces billets en janvier 2020 alors s’il vous plait, il faut un minimum être compréhensif et nous laisser entrer. » réclame une autre cliente devant la porte de l’agence d’Air Algérie.

« J’ai essayé au téléphone, mais personne ne répond. Je vois par désarroi qu’il y a un monde dingue et qu’on n’ouvre pas les portes, et qu’on ne répond pas au public  » dénonce cette cliente qui est venue de Bruxelles, car l’agence d’Air Algérie dans la capitale belge est fermée.

Vous aimerez aussi: Air Algérie: 49 nouveaux vols au départ et vers la France

De nombreux clients font la queue depuis 5h du matin devant l’agence de la compagnie Air Algérie à Paris qui n’ouvre qu’à 9h. Un nombre limité de tickets est distribué, les clients doivent attendre pendant plusieurs heures pour pouvoir entrer.

« Hier, il y avait des messieurs de plus de 80 ans, qui étaient venus à 4h25 du matin, ils sont passés à 16h30. Ce n’est pas normal. » dénonce une cliente au micro du Parisien.

Un autre client, excédé, raconte qu’il vient pour la sixième fois à l’agence d’Air Algérie à Paris. « Je vais à l’aéroport avec mes valises, le vol n’existe pas et on me dit que c’est en décembre 2020 qu’ils vont être remboursés, puis on me dit c’est repoussé 2021, je reviens, on me dit qu’il faut attendre décembre 2022. ça fait trop, je veux un remboursement pure et simple.  » dénonce ce client, dans une déclaration au journal Le Parisien.