Toulouse: Le programme de vols vers l’Algérie pour cet été

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Cet été, plusieurs vols sont programmés par Air Algérie et Air France au départ de l’aéroport de Toulouse -Blagnac vers l’Algérie.

Depuis la réouverture partielle des frontières aériennes de l’Algérie, le 3 juin 2021, aucun vol n’a été programmé au départ de Toulouse. Des vols ont été opérés uniquement au départ des aéroports de Paris, Marseille, Lyon, Montpellier, Lille et Bordeaux.

Ces vols sont opérés par la compagnie aérienne Air Algérie, les compagnies françaises Air France, ASL Airlines et Transavia mais aussi les compagnies espagnoles Volotea et Vueling.

Cet été, le nombre de vols programmés au départ et à destination de l’Algérie devrait être renforcé progressivement.

En attendant l’annonce officielle du nouveau programme par les autorités algériennes, plusieurs aéroports français ont déjà annoncé la reprise des vols vers l’Algérie.

Des vols vers Alger et Oran au départ de Toulouse

C’est le cas de l’aéroport de Toulouse – Blagnac qui a annoncé, dans un communiqué publié il y a quelques jours, la reprise des vols vers l’Algérie.

Vous aimerez aussi: Montpellier: Le programme de vols vers l’Algérie cet été

En effet, l’aéroport de Toulouse a précisé, dans son communiqué que des vols seront opérés, cet été, par Air France et Air Algérie.

La compagnie Air France lancera deux nouveaux vols au départ de Toulouse vers les aéroports d’Alger et Oran. Ces vols, précise l’aéroport dans le communiqué publié sur son site, sont « en attente de l’accord gouvernemental sur la réouverture du ciel algérien. »

De son côté, la compagnie aérienne nationale Air Algérie reprendra également, selon le communiqué de l’aéroport de Toulouse, ses vols vers Alger et Oran durant cet été. Ces vols d’Air Algérie sont également « en attente de l’accord » des autorités algériennes.

Par ailleurs, rappelons que le député de l’émigration Tawfik Khedim a appelé, début février, à la reprise des vols vers l’Algérie au départ des grandes villes françaises notamment Lyon, Marseille, Bordeaux, Montpellier, Toulouse, Nice.

Il a rappelé que « la communauté algérienne n’est pas uniquement basée à Paris, mais aussi dans d’autres villes à l’est, à l’ouest, au nord et au sud. »