Appel à la reprise des vols de Toulouse, Montpellier, Nice…

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Un député a lancé, hier, un appel à la reprise des vols vers l’Algérie au départ des aéroports de Toulouse, Montpellier, Nice…

Actuellement, la plupart des vols au départ de la France vers l’Algérie sont opérés au départ des aéroports de Paris Orly et Paris-CDG. Quelques vols sont également opérés, chaque semaine, au départ des aéroports de Lyon, Marseille, Lille, Montpellier Bordeaux.

Le député de l’émigration Tawfik Kheddim estime que le nombre de vols opérés au départ des autres villes françaises, en dehors de Paris, reste insuffisant.

Dans une lettre adressée, hier, au ministre des transports, le parlementaire a rappelé que la communauté algérienne en France est répartie sur différentes villes françaises et ne se concentre pas uniquement à Paris.

« La communauté algérienne n’est pas uniquement basée à Paris, mais aussi dans d’autres villes à l’est, à l’ouest, au nord et au sud. Pourquoi les vols n’ont pas repris depuis les grandes villes (Lyon, Marseille, Bordeaux, Montpellier, Toulouse, Nice). »

Le député a rappelé qu’avant la crise sanitaire, des dizaines de vols quotidiens sont effectués au départ et à destination des aéroports de ces villes.

« Ces vols n’ont toujours pas repris après presque deux ans de suspension et ce sans qu’aucune raison valable ne soit avancée. » s’interroge le parlementaire dans sa lettre adressée au ministre des transports.

Le député appelle le ministre des transports à intervenir « de toute urgence » pour la reprise des vols au départ des aéroports de Marseille, Lyon, Toulouse, Montpellier, Bordeaux et Nice vers Oran, Sétif, Annaba, Biskra, Tlemcen, Béjaia et El Oued.

Actuellement, certaines compagnies aériennes opèrent quelques vols par semaine vers l’Algérie au départ des aéroports de Lyon, Lille, Montpellier, Bordeaux et Marseille.

La compagnie aérienne ASL Airlines opère des vols vers Alger au départ de Lyon et Lille, tandis que Volotea dessert Alger et Oran respectivement au départ de Bordeaux et Marseille.

De son côté, Transavia a été autorisée à opérer des vols au départ de Lyon et Montpellier à destination de l’aéroport d’Alger.

Enfin, Air Algérie propose également un vol par semaine au départ de l’aéroport de Marseille à destination d’Alger.