Classement Forbes: Le PDG d’Air Algérie dans le top 50

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le PDG par intérim de la compagnie aérienne nationale Air Algérie figure dans le top 50 du classement Forbes des leaders du voyage et du tourisme pour la région MENA.

Le Magazine Forbes a publié, il y a deux jours, ce premier classement des 50 meilleurs leaders du Moyen-Orient et Afrique du Nord en matière de voyage et de tourisme.

Ce classement est dominé par les leaders du secteur du tourisme et du voyage aux Émirats arabes unis avec 24 dirigeants figurant dans le top 50.

Le PDG par intérim d’Air Algérie occupe la 22e place

Le PDG par intérim de la compagnie aérienne nationale Air Algérie Amine Debaghine Mesroua occupe la 22e place de ce classement des 50 leaders du tourisme et du voyage dans la région du Moyen Orient et d’Afrique du Nord.

Amine Debaghine Mesroua a été nommé, en janvier 2021, Président Directeur Général (PDG) par intérim de la compagnie aérienne nationale Air Algérie en remplacement de Bekhouche Allache.

Avant sa nomination à la tête du pavillon national, Amine Debaghine Mesroua occupait le poste de conseiller de l’ancien PDG de la compagnie Air Algérie.

Expert international en aviation civile, l’actuel PDG par intérim d’Air Algérie a occupé le poste de représentant de l’Algérie et du Maghreb au conseil de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) entre 2016 et 2019.

Le top 3 des leaders du tourisme et du voyage dans la région MENA

Par ailleurs, le magazine Forbes a expliqué, sur son site, que ce classement des 50 leaders du tourisme et du voyage dans la région MENA a été établi selon plusieurs critères.

Il s’agit de la taille de l’entreprise, y compris les revenus, la valeur des placements et la valeur des actifs, la propriété des actifs, la désignation du responsable, son expérience, son degré d’influence ainsi que ses autres réalisations.

Dans le top 3 de ce classement, on retrouve le PDG du groupe Emirates Ahmed bin Saeed Al Maktoum, le PDG du groupe Qatar Airways Akbar Al Baker, et à la troisième place le PDG des aéroports de Dubaï Paul Griffiths.