Cherté des billets d’avion: Les explications d’ASL Airlines

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La compagnie aérienne ASL Airlines a apporté des explications concernant les raisons de la cherté des billets d’avion entre la France et l’Algérie.

Depuis la réouverture des frontières aériennes de l’Algérie, le 1er juin, les compagnies aériennes proposent des vols entre la France et l’Algérie à des prix exorbitants.

Cette cherté des prix a été dénoncée par les ressortissants algériens établis à l’étranger notamment en France mais aussi des députés de l’émigration qui ont appelé les autorités à intervenir.

Le premier ministre Aïmene Benabderrahmane a reconnu, en novembre dernier, que les prix des billets sont « excessivement chers. » Il a mis en place une commission pour examiner la structure des prix des billets notamment de la ligne Paris-Alger.

En plus de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, les algériens critiquent les prix pratiqués par les compagnies aériennes françaises Air France, ASL Airlines et Transavia.

Face aux nombreux commentaires sur sa page Facebook concernant la cherté de ses billets, la compagnie aérienne française ASL Airlines a tenu à apporter des explications.

« Nos tarifs sont établis sur la base de l’offre et la demande. » affirme la compagnie aérienne ASL Airlines en réponse aux nombreuses critiques de ses clients algériens.

Vous aimerez aussi: Fly Westaf Algérie: Des vols à moins de 200 euros ?

ASL Airlines explique cette cherté des prix de ses billets par le nombre de vols qui est autorisés entre la France et l’Algérie. Il s’agit d’une question d’offre et de demande, affirme la compagnie ASL Airlines qui rappelle que « très peu de vols sont permis par les autorités et de nombreux passagers doivent voyager entre la France et l’Algérie. « 

« Nous tenons à vous rappeler que les vols vers l’Algérie sont encore très limités, et ce dû aux autorités françaises et algériennes. Nous faisons le maximum pour répondre aux attentes de nos passagers et adapter nos tarifs. » explique ASL Airlines.

ASL Airlines indique qu’elle est « limitée » en terme de nombre qu’elle est autorisée à opérer. « Nous nous devons de répondre à l’offre et la demande. Nous espérons un retour à la normale le plus rapidement possible. » indique ASL Airlines.

La même explication a été également fournie, récemment, par le porte parole de la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Il a affirmé que les prix des billets d’avion « vont baisser » lors que les compagnies seront autorisées à opérer plus de vols.