France: Le Pen veut une “politique dissuasive d’immigration”

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La candidate à la présidentielle en France Marine Le Pen veut mettre en place une “politique dissuasive d’immigration.”

La présidente du RN (Rassemblement national) propose de rétablir le délit de séjour irrégulier, pour que les fonctionnaires puissent “dénoncer” la présence de clandestins, rapporte l’agence AFP.

Marine Lepen estime que si la France continue à mettre en place une politique d’immigration “attractive”, elle pourra “renforcer” les moyens de lutte contre l’immigration ” à l’infini” mais ça “ne réglera pas le problème.”

C’est pour cette raison qu’elle veut mettre en place une “politique dissuasive d’immigration.” Pour ce faire, suggère de faciliter les procédures et de “rétablir la pénalisation de la présence et de l’entrée illégale sur le territoire” qui a été abolie en décembre 2012.

En septembre dernier, la candidate d’extrême droite avait présenté présenté un projet de référendum sur l’immigration dans le but de réformer “en profondeur la Constitution” et inscrire la “maîtrise” des flux migratoires, rappelle l’AFP.

Le polémiste Eric Zemmour, autre candidat à la présidentielle française, veut, quant à lui, expulser les étrangers demandeurs d’emploi au bout de six mois.

L’ancien journaliste, condamné à plusieurs reprises pour provocation à la haine raciale, affirme qu’il a “tout un plan” pour l’immigration.

Il reproche aux émigrés qui vivent en France de toucher “surtout” des aides sociales précisant que 55% d’étrangers non-européens qui sont “chômeurs ou inactifs” et vivent donc aux “frais du peuple français (…).

“Il faut que cela cesse et donc que ces gens rentrent chez eux.” a déclaré Eric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle française.