Vols Algérie-France : Les critiques d’un député

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Un député de l’émigration a émis des critiques concernant les conditions auxquelles sont soumis les passagers des vols entre l’Algérie et la France.

Le premier ministère a annoncé, samedi dans un communiqué, que le pass vaccinal sera exigé pour l’entrée et la sortie du territoire national dans le cadre du dispositif de gestion de la crise sanitaire du Covid-19.

Ce pass vaccinal a été instauré, depuis le 6 décembre, pour tous les voyages par voie maritime suite à la recommandation du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) en Algérie.

Réagissant à cette nouvelle mesure annoncée par le gouvernement, le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi a dénoncé de « la médiocrité et de l’incompétence. »

Vous aimerez aussi: Voyages: L’Algérie exigera le pass vaccinal

« Bien que les autorités françaises n’obligent la vaccination à personne y compris les voyageurs arrivant sur son territoire, les royalistes plus que le roi (de chez nous) refusent l’embarquement ( dans les ports et aéroports) aux algériens non vaccinés sous le faux prétexte que ceux qui ne sont pas vaccinés seraient refoulés à l’arrivée en France. » écrit le parlementaire sur sa page Facebook.

Le député a publié une note du gouvernement français rappelant que le test PCR est obligatoire depuis le 4 décembre pour l’entrée sur le territoire français.

« Au lieu de s’occuper sérieusement des préoccupations réelles notamment celles liées aux réservations et aux prix exorbitants des billets… la légèreté insoutenable dans la gestion des affaires des citoyens continue. » a dénoncé le parlementaire, membre de la commission des affaires étrangères de l’assemblée populaire nationale (APN), dans une publication sur sa page Facebook.