Frontières: La réouverture sera “progressive”

La réouverture des frontières algériennes, fermées depuis plus de 14 mois, sera “progressive”à compter du 1er juin.

C’est ce qu’a indiqué, le Pr Ryad Mahyaoui, Membre du comité scientifique chargé de la lutte et du suivi de la pandémie de Covid-19 en Algérie.

Dans une interview accordée à la Chaine II de la Radio Algérienne, le spécialiste a appelé les algériens à être patients car, a t-il dit, « l’ouverture sera progressive.”

Le membre du comité scientifique a précisé qu’il y a des “cas prioritaires.” Pr Mahyaoui estime que cette réouverture des frontières est “une véritable bouffée d’oxygène” même si elle sera progressive.

Afin de préserver cette réouverture des frontières, après plus d’une année de fermeture, le spécialiste appelle au strict respect du protocole sanitaire pour éviter de faire un pas en arrière. « Il faut agir avec responsabilité pour préserver cette ouverture », a t-il insisté.

Vous aimerez aussi: Air Algérie: Le programme de vols est en cours de finalisation

Les frontières aériennes, terrestres et maritimes de l’Algérie sont fermées depuis le 17 mats 2020 dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

Le Conseil des ministres a approuvé la décision de “réouverture partielle” des frontières aériennes à compter du 1er juin dans le “strict respect des mesures préventives”.

Cinq vols quotidiens seront opérés, à compter du 1er juin, au départ et à destination des aéroports d’Alger, de Constantine et d’Oran.

Concernant les frontières terrestres, le Haut conseil de sécurité a décidé de les maintenir fermées ”sauf en cas de nécessite.” “Les mesures détaillées seront définies par un décret exécutif” selon un communiqué de la Présidence de la République, rendu public à l’issue de cette réunion du Haut Conseil de Sécurité.