France: Vers une réduction “ciblée” du nombre de visas

En France, les autorités envisagent une réduction “ciblée” du nombre de visas accordés aux responsables des pays qui refuseraient de reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière et soupçonnés de radicalisation.

“Il faut dire à ces pays qu’ils doivent reprendre les personnes qui sont identifiées comme leurs ressortissants (….) Nous avons des leviers pour le faire, par exemple les visas (…) en ciblant des responsables politiques, des responsables économiques” a déclaré Clément Beaune, secrétaire d’État français aux Affaires européennes, cité par FranceInfo.

Vous aimerez aussi: Macron plaide pour une refondation de l’espace Schengen

Le même responsable a plaidé, selon la même source, pour une “une action européenne” car, a t-il dit, “nous sommes plus forts dans ces pressions.”

Le ministre français de l’intérieur Gérald Darmanin a, de son côté, affirmé dans le dernier numéro du Canard Enchaîné a que “le nombre de visas, tant touristiques que professionnels, sera réduit” si les pays refusent d’accueillir leurs ressortissants en situation irrégulière en France et soupçonnés de radicalisation.

Pour rappel, le ministre français de l’intérieur a effectué des visites en Tunisie, au Maroc et en Algérie. Il devait présenter aux autorités des trois pays du Maghreb une liste de leurs ressortissants en situation irrégulière et soupçonnés de radicalisation et que les autorités françaises souhaitent expulser.