Maintenir les frontières fermées est une mesure “sage”

La décision de l’Algérie de maintenir ses frontières fermées est une mesure “sage”, a indiqué le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid.

“…Je suis persuadé que cette mesure de maintenir les frontières (fermées, ndlr) est encore sage, au moins jusqu’à maintenant. C’est ce qui nous a préservés, qui nous a permis de maintenir cette situation.” a déclaré, jeudi soir, le ministre au cours d’une émission diffusée sur Canal Algérie.

Le Pr Benbouzid explique que la décision de la réouverture des frontières a plusieurs aspect et n’est pas liée uniquement à la santé.

Vous aimerez aussi:Fermeture des frontières: La mesure “n’est pas propre à l’Algérie”

Rappelant que cette décision est une “mesure souveraine”, le ministre a précisé que l’Algérie pourrait envisager une réouverture de ses frontières “lorsque la situation sera améliorée aussi ailleurs, pas que chez nous.”

“ C’est une mesure souveraine, ce sont les frontières du pays, c’est une mesure à l’échelle du pays. On ne peut pas la réduire à une décision ou à un avis du comité scientifique…” a affirmé le Pr Benbouzid.

Il a expliqué que lors que les pouvoirs politiques auront décidé de l’ouverture des frontières, son département pourrait recommander certaines mesures notamment le test PCR pour toute personne qui entre en Algérie.

Vous aimerez aussi: Reprise des vols: Ce qu’a dit le porte parole d’Air Algérie