L’Allemagne compte prolonger l’interdiction d’entrée sur son territoire aux non-Européens

L’Allemagne compte prolonger, jusqu’au 31 août, l’interdiction d’entrée sur son territoire aux ressortissants non-européens, a rapporté hier l’agence Reuters.

Cette décision devrait être approuvée, aujourd’hui, en conseil des ministres, selon Reuters qui cite des sources gouvernementales.

L’interdiction d’entrée en Allemagne pour les non-européens, mise en place depuis l’épidémie de coronavirus, pourra être levée au cas par cas pour les pays qui affichent un faible taux de contamination au Covid19.

Réouverture des frontières le 15 juin pour les européens

L’Allemagne rouvrira, le 15 juin, ses frontières aux ressortissants de l’Union européenne, de Grande-Bretagne, d’Islande, de Norvège, de Suisse et du Liechtenstein.

Les ressortissants des pays qui interdisent eux-mêmes l’accès à leur territoire ou continuent d’appliquer des mesures de confinement, ne pourront pas entrer en Allemagne. Il y a six jours, seulement la Norvège et l’Espagne étaient concernés.

L’Allemagne déconseille à ses citoyens les voyages non essentiels vers la Grande Bretagne tant que les autorités britanniques continuent d’imposer une quarantaine de 14 jours à toute personne arrivant de l’étranger au Royaume-Uni.

Vous aimerez aussi: La Suisse fixe la date de la réouverture de ses frontières