Traversée Naples-Alger: Des passagers témoignent

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Des passagers ayant voyagé au départ de Naples à destination d’Alger à bord du navire Tariq Ibn Ziyad d’Algérie Ferries.

La compagnie Algérie Ferries a opéré, le 22 juillet, la première traversée au départ du port d’Alger vers Naples. La traversée retour a été opérée au départ de Naples à destination du port d’Alger le 24 juillet.

Le navire d’Algérie Ferries Tariq Ibn Ziyad a accosté le mardi 26 juillet tôt le matin au port d’Alger en provenance du port de Naples, rapporte l’agence APS.

Les passagers ayant voyagé à bord de cette traversée ont salué la décision de lancer cette nouvelle desserte maritime entre Naples et Alger.

Le directeur par intérim d’Algérie Ferries a fait savoir que 711 passagers et 156 véhicules étaient à bord du navire Tariq Ibn Ziyad.

Témoignages de quelques passagers

L’agence APS a recueilli plusieurs témoignages de passagers ayant voyagé entre Naples et Alger. Pour Lotfi, un algérien vivant à Milan, cette nouvelle traversée permet aux ressortissants algériens vivant à Rome, Florence, Bologne, Palerme et Naples notamment de « rallier Alger sans encombres. »

Cette traversée de 30 heures permet également, selon ce jeune, aux algériens établis au Sud de la France, de rentrer aux pays par voie maritime pour passer leurs vacances d’été.

Ce jeune algérien établi en Italie affirme avoir acheté son billet pour la traversée Naples – Alger d’Algérie Ferries (aller-retour) à 308 euros qui est, selon lui, un prix « très abordable ».

Une autre algérienne vivant en Italie, qui n’est pas rentrée au pays depuis deux ans, va pouvoir passer ses vacances à Annaba grâce à l’ouverture de cette nouvelle traversée maritime.

Cette nouvelle traversée permet également aux algériens vivant dans le Sud de la France de voyager vers l’Algérie. Mohamed, qui vit à Marseille depuis 30 ans, a préféré faire le voyage entre Naples et Alger au lieu de « continuer à faire des acrobaties pour trouver un billet d’avion. »

Ce voyageur, cité par l’APS, a témoigné que « les choses se sont bien passées » lors de ce voyage entre Naples et Alger.