Vols de Fly Westaf: Les précisions de son fondateur

Un des fondateurs de la compagnie privée Fly Westaf a donné des précisions concernant le lancement des vols de et vers l’Algérie.

La compagnie, qui a annoncé, en janvier, son inscription au registre du commerce, devait lancer ses vols en avril dernier, selon le député Abdelouahab Yagoubi.

En mars, le parlementaire, membre de la commission des affaires étrangères de l’APN, a fait savoir que le projet de la compagnie « progresse. »

Selon le ministre des transports, un accord de principe a été donné à 16 demandes de création de compagnies aériennes privées aériennes.

Fly Westaf Algérie: A quand le lancement des vols?

Chakib Ziani-Cherif, l’un des fondateurs de Fly Westaf, est revenu sur les raisons du retard du lancement des vols par la compagnie.

Dans une interview accordée au journal l’Algérie Aujourd’hui, le responsable a expliqué que lancement d’une compagnie aérienne est un processus « complexe et fastidieux » d’autant plus qu' »en Algérie, nous ne sommes pas habitués au lancement de compagnies aériennes. »

Chakib Ziani-Cherif a expliqué à nos confrères de l’Algérie Aujourd’hui que les responsables de la compagnie sont entrain de finaliser des « analyses » avec le constructeur aéronautique Boeing concernant la motorisation des avions qui seront utilisés par Fly Westaf.

« Nous serons au rendez-vous le plutôt possible »

Il a expliqué que l’aviation commerciale est un secteur « très réglementé » et les initiateurs du projet ne peuvent pas passer « outre certaines étapes. »

L’un des fondateurs de Fly Westaf a aussi expliqué que la compagnie doivent finaliser et valider sa « collaboration » avec la compagnie Air Algérie concernant la maintenance de ses avions.

Le responsable de Fly Westaf s’est dit « fier » de l’engouement des algériens pour le lancement de la compagnie et leur demande de la « patience. » « Nous serons présent au rendez-vous le plus tôt possible. » a t-il promis, dans l’interview accordée à l’Algérie Aujourd’hui.

Concernant le financement du projet, Chakib Ziani-Cherif affirme qu’il veut faire de Fly Westaf un « champion africain dans le low cost » c’est pourquoi, a t-il dit, « le choix de nos investisseurs est important car ils doivent partager avec nous la même vision. »