Tebboune appelle à « faciliter » les voyages vers l’Algérie

Le Président de la République Abdelmadijd Tebboune a donné, hier, des instructions pour faciliter les voyages vers l’Algérie des algériens établis à l’étranger.

Après plus de deux ans de crise sanitaire qui les a empêché de voyager en Algérie, des dizaines milliers de ressortissants algériens établis à l’étranger vont entrer, cet été, au pays pour passer leurs vacances.

Après la réouverture partielle des frontières aériennes et maritimes, respectivement en juin et octobre dernier, les autorités ont décidé d’augmenter le nombre de vols et de traversées maritimes vers l’Algérie afin de permettre au plus grand nombre d’Algériens de rentrer au pays.

Actuellement, des centaines de vols sont opérés, chaque semaine, par Air Algérie et Tassili Airlines ainsi que les autres compagnies aériennes étrangères qui desservent l’Algérie.

Concernant le transport maritime, une quinzaine de traversées sont opérées, chaque semaine, de et vers l’Algérie par Algérie Ferries et des compagnies maritimes françaises et espagnoles.

Faciliter le retour des algériens de l’étranger

Au cours du Conseil des ministres, qu’il a présidé hier, le Président de la République Abdelmadijd Tebboune a donné des instructions au ministre des transports afin de faciliter le retour au pays des ressortissants algériens établis à l’étranger.

Le Chef de l’État a demandé au ministre de « mobiliser toutes les capacités pour faciliter le retour ou l’arrivée des Algériens de l’étranger », selon le communiqué du Conseil des ministres, cité par l’APS.

Après les nombreuses difficultés rencontrées par les algériens établis à l’étranger pour rentrer au pays, le Président Tebboune a demandé la mise en place d’un numéro vert pour répondre aux préoccupations des ressortissants algériens vivant à l’étranger.

Outre ce numéro vert, le Président a également ordonné la mise en place d’une cellule d’écoute au niveau du cabinet du ministre des transports. Cette cellule, détaille communiqué du Conseil des ministres, sera chargée de prendre en charge les préoccupations des algériens de l’étranger.

Elle aura pour mission de trouver des solutions aux problèmes et difficultés que les algériens établis à l’étranger rencontrent au cours des vols et des traversées maritimes.