Royal Air Maroc: 180 passagers bloqués 20h à Nice

Temps de lecture estimé : 2 minutes

180 passagers de la compagnie aérienne Royal Air Maroc ont été bloqués pendant plus de 20h à l’aéroport de Nice.

Ces passagers de la compagnie aérienne marocaine ont été bloqués au niveau de l’aéroport niçois en raison d’un « problème technique, » rapporte plusieurs journaux marocains.

Ce vol de la RAM devait décollé, lundi à 19h30, de l’aéroport de Nice à destination de l’aéroport de Casablanca. Un problème technique a empêché l’avion de la Royal Air Maroc de quitter l’aéroport de Nice.

La compagnie n’a pas pris en charge ses passagers après ce retard de plus de 20h en raison de la « non disponibilité de chambres d’hôtels », selon le témoignage d’un voyageur.

 » Nous n’avons pas été hébergés par la compagnie. Plusieurs passagers ont dormi dans l’aéroport », a témoigné un passager, cité par le site Le360.

La Royal Air Maroc a programmé ces passagers pour un autre vol le mardi 12 juillet à 11h30. Ensuite, la compagnie a prévenu ses passager que le vol a été décaler pour 17h et puis à 21h30.

La compagnie aérienne marocaine dessert quatre aéroports au Maroc. Il s’agit des aéroports de Casablanca, Marakech, Tanger et Oujda, est-il précisé sur son site.

Ces dernières semaines, les compagnies aériennes ont fait face à de nombreuses difficultés dans plusieurs aéroports européens notamment en raison des grèves.

la Royal Air Maroc a été contrainte de transférer ses vols programmés entre Casablanca et Amsterdam vers l’aéroport de Rotterdam en raison de la décision de l’aéroport de la capitale hollandaise de réduire le nombre de vols et de passagers.

Royal Air Maroc a transféré ses vols (AT850 et AT851) reliant l’aéroport de Casablanca à celui d’Amsterdam à l’aéroport de Rotterdam du 07 au 21 juillet.

« Au-delà de cette date et si cette situation perdure, un nouveau dispositif sera mis en place. » affirme la compagnie sur son site.

La RAM indique qu’elle va informer les clients concernés « au fur et à mesure de toutes les dispositions prises à cet égard. » La compagnie marocaine permettra à ses passagers de « modifier le point de départ ou de destination au sein de l’Europe, pour la même date de voyage et sans frais. »