Frontières Algérie-Tunisie: La date de réouverture annoncée

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La date de réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et la Tunisie a été annoncée, hier, par le Président Tebboune.

Les frontières terrestres entre les deux pays ont été fermées, depuis mars 2020, dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

Depuis l’amélioration de la situation sanitaire ayant conduit à l’augmentation du nombre de vols internationaux, de nombreuses voix se sont élevées pour demander la réouverture des frontières terrestres surtout à l’occasion de la saison estivale.

Chaque année, des centaines de milliers de touristes algériens se rendent en Tunisie pour passer leurs vacances d’été.

Algérie – Tunisie: Réouverture des frontières à compter du 15 juillet

Hier, le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a annoncé la réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et la Tunisie à partir du 15 juillet après plus de deux ans de fermeture.

Cette décision de réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et la Tunisie a été prise conjointement par le président Tebboune et son homologue tunisien Kaïs Saïed, qui a assisté aux festivités du 60e anniversaire de l’indépendance.

Dès le 15 juillet, les frontières terrestres algéro-tunisiennes seront ouvertes aux voyageurs et véhicules particuliers. Cette décision a été tant attendue par les professionnels de tourisme en Tunisie, surtout après deux ans de crise sanitaire qui a fortement impacté l’activité touristique.

Le ministère tunisien du tourisme et de l’artisanat a publié, hier soir sur sa page Facebook, un message de bienvenue aux « frères algériens dans leur pays, la Tunisie. »

Les professionnels du secteur du tourisme en Tunisie ont appelé, en juin, à rouvrir les frontières terrestres et à faciliter l’entrée des touristes algériens en Tunisie affirmant qu’ils sont « prêts » à les accueillir.

En 2019, la Tunisie a accueilli trois millions de touristes étrangers dont 93% sont entrés via les postes frontaliers terrestres. Depuis le début de cette année, la Tunisie a accueilli seulement 36 000 touristes algériens, selon un responsable de l’office tunisien du tourisme (ONTT).