Algérie-Tunisie: Réouverture partielle des frontières terrestres

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les frontières terrestres entre l’Algérie et la Tunisie ont été partiellement depuis le mercredi 5 janvier.

Les frontières algérie-tunisiennes ont été fermées depuis plus d’une année en raison de la crise sanitaire de Covid19. Elles sont été rouvertes, exceptionnellement, pour le rapatriement des algériens bloqués en Tunisie et des tunisiens bloqués en Algérie.

“Depuis le 5 janvier, les algériens résident en Tunisie et les tunisiens résident en Algérie peuvent voyager entre les deux pays par voie terrestre à travers les postes frontières de Oum Tabboul et Taleb Larbi mais seulement durant la journée.” écrit le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi.

Les voyageurs doivent présenter un passeport vaccinal et le résultat négatif d’un test PCR réalisé dans moins de 36h en plus d’un test antigénique au niveau des postes frontières.

Reprise du trafic passagers entre l’Algérie et la Tunisie

Suite à cette réouverture partielle des frontières, le trafic passagers a repris, depuis hier mercredi, entre la Tunisie et l’Algérie au niveau du poste frontalier de Hezoua dans le Gouvernorat de Tozeur, rapporte l’agence de presse tunisienne TAP.

Des sources au sein de la police des frontières tunisiennes ont indiqué à l’agence TAP, que le reste des passagers (touristes) pourraient être autorisés à voyager entre les deux pays lors des prochaines semaines.

Des vols quotidiens entre l’Algérie et la Tunisie

En plus de la réouverture partielle des frontières terrestres entre l’Algérie et la Tunisie, le nombre de vols entre les deux pays a également été revu à la hausse.

A compter du 9 janvier, les compagnies aériennes Air Algérie et Tunisair vont opérer des vols quotidiens entre Alger et Tunis, a annoncé le minsitère des transports dans un communiqué.