Site icon Voyagerdz

Aéroport d’Alger: Un nouveau directeur général installé

Le ministre des transports a procédé, ce samedi 18 juin, à l’installation du nouveau directeur général de l’aéroport d’Alger.

Il s’agit de Mohamed Layache Akacem, qui va succéder à Tahar Allache à la tête de l’Établissement de gestion de services aéroportuaires (EGSA) de l’aéroport d’Alger Houari Boumediene.

Le nouveau directeur général de l’aéroport d’Alger a indiqué, en marge de son installation, qu’il « fournira tous les efforts pour une meilleure gestion de l’aéroport » et pour « améliorer les principaux services pour les passagers. »

Pour sa part, le ministre des transports a indiqué que le nouveau DG de l’aéroport d’Alger est un « cadre compétent » qui a « consacré sa vie au service du secteur des transports. »

Le nouveau directeur de l’aéroport d’Alger, indique le ministre, a déjà occupé de fautes fonctions au sein de l’État et connait très bien le secteur des transports. Il a déjà participé à des projets de construction d’aéroports, de la phase d’étude jusqu’à la réalisation et l’exploitation.

Le ministre a insisté, en marge de l’installation du nouveau DG de l’aéroport, sur la sécurité à l’intérieur et autour de l’aéroport surtout après la découverte de deux cadavres dans la soute d’un avion de la compagnie nationale Air Algérie qui était à l’arrêt sur le tarmac de l’aéroport international d’Alger.

Le premier responsable du secteur des transports a indiqué que parmi les mission du nouveau directeur figure la « coordination de la sécurité » ainsi que la sécurité à l’intérieur et autour de l’aéroport.

Le nouveau directeur a également été chargé de coordonner avec tous les services concernés pour « améliorer les performances » de l’aéroport d’Alger.

La nouvelle aérogare internationale de l’aéroport d’Alger, d’une capacité de 10 millions de passagers par an, a été mise en service fin avril 2019. Elle dispose de « 120 banques d’enregistrement, 12 tapis bagages, 54 ascenseurs, 37 escaliers mécaniques, 9 tapis roulants et 21 passerelles », selon l’APS.

Quitter la version mobile