Billets vers l’Algérie: « Les prix restent exorbitants »

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les prix des billets des vols vers l’Algérie « restent exorbitants », indique le député de la communauté algérienne en France Abdelouahab Yagoubi.

La question des prix des billets vers l’Algérie se pose depuis la réouverture partielle des frontières aériennes il y a un peu plus d’une année.

Air Algérie et les autres compagnies aériennes ont expliqué ces « prix exorbitants » par le nombre limité de vols autorisé par les autorités algériennes.

Si, il y a une année, le nombre de vols était vraiment limité, actuellement le nombre de vols a été fortement renforcé surtout en prévision de l’été.

Air Algérie et les autres compagnies vont assurer près de 600 vols par semaine en provenance et à destination de l’Algérie. La compagnie aérienne Air Algérie va, à elle seule, opérer 270 vols par semaine vers 27 destinations à travers le monde.

« Les prix restent exorbitants »

Sur les réseaux, les internautes ne cessent de se plaindre des prix exorbitants des billets et n’hésitent pas à comparer les prix avec le Maroc et la Tunisie.

Le porte parole d’Air Algérie a affirmé que les prix des billets vont baisser, durant cet été, surtout après les instructions du Chef de l’État concernant la révision des prix.

Le député de la communauté algérienne en France et membre de la commission des affaires étrangères de l’APN Abdelouahab Yagoubi a appelé à « ouvrir immédiatement la vente en ligne des billets des vols annoncés il y a 3 semaines par le le conseil des ministres. »

En outre, le parlementaire appelle à « appliquer les mesures de révision des prix décidés au plus haut niveau » car les « prix restent exorbitants » selon lui.

Abdelouahab Yagoubi a également appelé, dans une publication sur sa page Facebook, à « intensifier le nombre de traversées et de vols pour réguler les prix et lutter contre le monopole favorisé par la rareté artificielle. »