Algérie Ferries: Bientôt une nouvelle ligne depuis l’Italie

Le député de l’émigration Tawfik Khedim a annoncé, ce mardi 7 juin, une nouvelle pour la compagnie Algérie Ferries au départ de l’Italie.

Actuellement, la compagnie maritime nationale dessert les ports d’Alger, Oran, Skikda et Béjaia au départ de Marseille. Elle assure également des dessertes entre Alicante et Oran jusqu’à la fin du mois de septembre.

Après une reprise avec deux dessertes par semaine vers Marseille et Alicante, les autorités ont autorisé la compagnie Algérie Ferries a renforcer ses dessertes à l’occasion de la saison estivale.

Ce mardi 7 juin, le député de la communauté algérienne établie en France Tawfik Khedim a annoncé que la compagnie Algérie Ferries va lancer une nouvelle ligne au départ de l’Italie vers l’Algérie.

« Bientôt une nouvelle ligne maritime entre l’Italie et l’Algérie. » a écrit le député sur sa page Facebook. Tawfik Khedim a indiqué que pour l’intérêt des algériens établis à l’étranger, « cette ligne doit être au départ de Gênes et non pas de Naples comme prévu actuellement. »

Sur son site, la compagnie a ajouté la ligne Naples – Alger et des dessertes sont programmées à partir du 17 juin (voir capture ci-dessous). Pour le moment, il n’est pas possible de réserver.

Avant la crise sanitaire, la compagnie maritime nationale Algérie Ferries opérait des dessertes entre le port de Gênes et le port de Skikda. Pour cet été, la compagnie n’a pas prévu, pour le moment, de reprendre ses traversées entre Skikda et Gênes.

Vous aimerez aussi: L’Italie veut ouvrir une 2e ligne maritime avec l’Algérie

En novembre dernier, l’ambassadeur d’Italie en Algérie a exprimé la volonté de son pays d’étudier la possibilité d’ouverture d’une ligne de transport maritime maritime des voyageurs entre l’Italie et l’Algérie.

L’ambassadeur italien, qui avait été reçu par l’ancien ministre des transports, a exprimé la volonté de l’Italie d’étudier la possibilité d’ouvrir cette nouvelle ligne maritime entre Annaba et une des villes côtières italiennes.

La volonté d’ouvrir cette ligne s’inscrit « dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord dans le domaine du transport maritime signé entre les deux pays le 14 novembre 2012 à Alger », selon un communiqué du ministère des transports.