Air Algérie: Conditions d’entrée en Italie et Allemagne

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La compagnie aérienne Air Algérie a publié, hier jeudi, une mise à jour des conditions d’entrée en Italie et en Allemagne.

Air Algérie opère plusieurs vols par semaine vers les aéroports de Rome et Milan au départ de l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene.

En prévision de la saison estivale, le nombre des dessertes vers l’Italie a été renforcé. Les autorités ont autorisé Tassili Airlines à ajouter un nouveau vol entre Alger et Rome portant le nombre total à 5 dessertes par semaine. La compagnie aérienne nationale Air Algérie va également opérer deux vols par semaine entre Alger et Milan.

Pour les vols vers l’Allemagne, la compagnie va desservir l’aéroport de Francfort au départ des aéroports d’Alger et Oran, selon le nouveau programme spécial saison estivale.

En prévision de la saison estivale, les autorités ont autorisé Tassili Airlines à opérer deux vols entre Alger et Francfort portant à cinq le nombre total des vols par semaine. Air Algérie va aussi desservir Francofort au départ d’Oran à raison d’un vol par semaine.

Quelles sont les nouvelles conditions d’entrée en Italie et en Allemagne

La compagnie aérienne Air Algérie a annoncé, hier, de nouvelles conditions d’entrée en Italie et en Allemagne applicables depuis le 1er juin. En effet, l’Italie a décidé de lever entièrement « toutes les restrictions sanitaires d’entrée » sur son territoire depuis le 1er juin.

Les autorités italiennes ont décidé de supprimer « toute obligation de présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19, de guérison récente ou un test négatif » pour entrer sur le territoire italien.

Air Algérie précise, dans une publication sur sa page Facebook, que le port du masque FFP2 demeure obligatoire pour les passagers à destination de l’Italie jusqu’au 15 juin.

S’agissant des conditions d’entrée en Allemagne, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé que les autorités ont décidé de lever entièrement toutes les restrictions sanitaires d’entrée sur son territoire.