Vols vers Béjaia et Annaba: Les précisions d’ASL Airlines

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La compagnie aérienne française ASL Airlines a apporté des précisions concernant ses vols de Paris vers Béjaia et Annaba.

ASL Airlines a continué à opérer plusieurs vols spéciaux France et l’Algérie même pendant la crise sanitaire et la fermeture des frontières de l’Algérie en mars 2020.

Depuis le 1er juin dernier, la compagnie a renforcé son programme de vols au départ et à destination de l’Algérie à l’instar des autres compagnies aériennes.

Pour cet été, ASL Airlines a programmé plusieurs vols par semaine entre la France et l’Algérie jusqu’au 30 octobre.

ASL Airlines a surtout renforcé son programme de vols au départ de plusieurs aéroports français vers l’aéroport international d’Alger.

La compagnie a programmé 17 vols par semaine vers Alger au départ de Lille, Lyon et Paris. ASL a également repris, depuis le 3 mai, ses vols entre l’aéroport de Lille et l’aéroport d’Oran.

Qu’en est-il des vols vers Béjaia et Annaba?

Interpellée régulièrement par les internautes, sur sa page Facebook, concernant la reprise de ses vols depuis Paris vers Annaba et Béjaia, ASL Airlines a apporté des explications.

Sur son site, la compagnie française précise que la reprise de ses vols vers ces deux aéroports dépend de la décision des autorités algériennes.

Actuellement, les autorités ont autorisé les compagnies aériennes desservant l’Algérie à opérer leurs vols au départ et à destination de 3 aéroports. Il s’agit des aéroports d’Alger, Oran et Constantine.

ASL Airlines affirme, sur son site, qu’elle desservira Annaba et Béjaia en vols directs au départ de Paris CDG « dès que les autorités donneront leur autorisation. »

En prévision de la saison estivale, le programme de vols en provenance et à destination de l’Algérie devrait être renforcé pour permettre aux algériens établis à l’étranger de passer leurs vacances en Algérie.

Le Chef de l’État a même ordonné au ministre des transports de réviser les prix des billets pour encourager les algériens à opter pour les compagnies aériennes nationales.