Air Algérie appelée à revoir son mode de gestion

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les responsables de la compagnie aérienne nationale Air Algérie doivent revoir de façon minutieuse son mode de gestion.

C’est l’instruction qui a été donnée par le ministre des transports Abdallah Moundji lors d’une réunion tenue, jeudi, avec le directeur général par intérim d’Air Algérie ainsi que plusieurs responsables de la compagnie et des cadres du ministère.

Le ministre des transports a rappelé aux responsables d’Air Algérie que la compagnie doit « compter sur ses propres capacités » pour exécuter ses plans de développement. Air Algérie, souligne le ministre, doit « revoir » son mode de gestion afin qu’il soit conforme aux normes internationales.

Abdallah Moundji a appelé que les responsables de la compagnie Air Algérie à « élaborer un plan de travail pour le court, moyen et long termes avec une vision claire et des objectifs bien définis. »

Des mesures opérationnelles pour accompagner le nouveau programme de vols

Le ministre des transports a appelé les responsables d’Air Algérie à prendre toutes les « mesures opérationnelles » pour l’accompagnement du nouveau programme de vols de la compagnie.

Le premier responsable du secteur des transports a également appelé les responsables d’Air Algérie à garantir une prise en charge « optimale » des préoccupations des clients de la compagnie.

Le ministre, cité par l’agence APS, a demandé aux responsable de la compagnie nationale de multiplier les efforts pour augmenter la performance d’Air Algérie et améliorer la qualité des services offerts aux clients.

Lors de cette rencontre, le ministre a examiné, avec les responsables d’Air Algérie, « la feuille de route proposée par la compagnie, notamment après l’augmentation du nombre de vols », indique le ministère des transports dans un communiqué, cité par l’agence APS.

Ce nouveau programme de vols, ajoute le communiqué, devrait contribuer à « alléger la charge » sur la compagnie Air Algérie en favorisant une reprise « progressive » de ses activités.

Pour rappel, un programme de 64 nouveaux vols a été annoncé, le 28 mars, par le ministère des transports.