Air Algérie: Rapatriement de 76 algériens ayant fui l’Ukraine

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La compagnie aérienne Air Algérie a opéré, hier, un vol pour le rapatriement de 76 ressortissants algériens ayant fui l’Ukraine.

Ces ressortissants, arrivés hier soir à l’aéroport international d’Alger Houari Boumediene en provenance de Bucarest, ont été accueillis par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, indique l’APS.

Ce premier vol de rapatriement opéré, hier, par Air Algérie au départ de Bucarest vers Alger sera suivi par « d’autres vols dans les prochains jours », selon le ministre des AE.

Le chef de la diplomatie algérienne, cité par l’APS, a affirmé que les services des ambassade d’Algérie en Roumanie, en Hongrie et en Pologne ses ont mobilisés au niveau des frontières de l’Ukraine pour « faciliter le transit des ressortissants. »

Le ministre des affaires étrangères a fait savoir que plusieurs ressortissants algériens qui sont entrés en Pologne, en Roumanie et ne Hongrie « n’ont pas voulu être rapatriés dans le vol d’aujourd’hui, alors qu’il y a eu assez de places ».

Ramtane Lamamra a expliqué que le rapatriement de ces ressortissants vers l’Algérie « ne se fait pas de façon obligatoire » mais tient compte « du désir de nos ressortissants de rentrer ou non au pays ».

Selon les explications du ministre, cité par l’APS, certains ressortissants algériens arrivés dans ces pays « espèrent peut être retrouver les bancs des université prochainement » tandis que d’autres ont décidé de rester en Roumanie, en Hongrie ou en Pologne « pour d’autres raisons. »

Le chef de la diplomatie algérienne a affirmé, selon l’APS, que « les ambassades et les consulats d’Algérie restent tout à fait disposés à prendre en charge tout Algérien désirant renter au pays ».