Site icon Voyagerdz

Voyage au Canada: Ce qui va changer à partir du 28 février

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Canada a annoncé de nouvelles conditions de voyage qui entreront en vigueur à compter du 28 février. Voici ce qui va changer.

A partir du 28 février, les voyageurs vaccinés contre le Covid19 voyageant au Canada seront soumis à des tests aléatoires à leur arrivée sur le territoire canadien.

« Les voyageurs arrivant au Canada en provenance de n’importe quel pays et considérés comme entièrement vaccinés seront choisis au hasard pour le dépistage à leur arrivée. » indique l’agence canadienne de la santé publique.

Dans le cadre de l’allègement des restriction de voyage, les autorités canadiennes n’imposeront plus de quarantaine aux voyageurs en attendant le résultat de leur test.

Cependant, les voyageurs non-vaccinés seront toujours soumis à certaines conditions pour l’entrée au Canada à partir du 28 février.

Ils devront effectuer un test à leur arrivée au Canada et un autre 8 jours après leur arrivée sur le territoire canadien. Ils devront également se soumettre à une quarantaine de 14 jours.

Vous aimerez aussi: Air Algérie renforce son programme de vols vers le Canada

L’agence canadienne de la santé publique précise, dans un communiqué, que les voyageurs étrangers qui ne sont pas vaccinés contre le Covid19 « n’auront pas la permission d’entrer au Canada à moins de répondre à l’une des quelques exemptions. »

Le Canada ne déconseille plus à ses ressortissants de voyager à l’étranger mais appelle les voyageurs à « comprendre les risques qui sont toujours associés aux voyages internationaux. »

Le ministre canadien de la santé, cité dans le communiqué l’agence canadienne de la santé publique, a affirmé que « les mesures frontalières » prises par les autorités « demeureront souples et adaptables » en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

De son côté, le ministre du tourisme, cité dans le même communiqué, a souligné que le Canada est déterminé à « assurer une réouverture sûre, qui soit prévisible et souple. » « Les voyages sont sûrs et continueront de l’être au Canada. » a t-il ajouté.

Quitter la version mobile