Voyages: La France maintient l’Algérie dans la liste orange

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La France a maintenu l’Algérie dans sa liste « orange », les voyageurs sont soumis aux motifs impérieux s’ils ne sont pas vaccinés.

Les pays classés dans la liste « orange » sont les pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des
proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants.

Dans la dernière mise à jour de sa carte des pays et territoires classés en fonction de la situation sanitaires et de la propagation du variant Omicron, la France a retiré douze pays de la liste « rouge ».

Les voyageurs vers la France au départ de l’Algérie, qu’ils soient vaccinés ou non-vaccinés, doivent présenter le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique de moins de 48h pour entrer sur le territoire français.

Les personnes vaccinées contre le Covid19 doivent présenter une preuve de vaccination complète (par un vaccin reconnu par l’agence européenne des médicaments). Le motif impérieux n’est pas exigé pour les voyageurs vaccinés et ne seront pas soumis à l’auto-isolement de sept jours.

Pour leur voyage vers la France au départ de l’Algérie et tous les pays de la liste « orange », les voyageurs non-vaccinés contre le Covid19 sont soumis à l’obligation du motif impérieux et à une période d’auto-isolement de sept jours, selon le ministère de l’intérieur.

Actuellement, une cinquantaine de vols sont opérés, chaque semaine, par Air Algérie et les autres compagnies françaises entre l’Algérie et la France.

Air Algérie opère des vols au départ des aéroports d’Alger, Oran et Constantine vers les aéroports de Paris Orly, Paris CDG et Marseille.

D’autres vols sont également opérés entre l’Algérie et les aéroports de Paris, Lille, Lyon, Montpellier et Bordeaux par les autres compagnies françaises Air France, ASL Airlines et Transavia.