L’OMS avertit que la pandémie « est loin d’être terminée »

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le directeur de l’OMS a averti, hier, que la pandémie de Covid19, quia fait plus de 5 millions de morts, « est loin d’être terminée. »

Alors que le variant Omicron continue de se propager partout dans le monde, le directeur général de l’organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus a rappelé que ce variant « provoque des hospitalisations et des décès. »

Le patron de l’OMS a affirmé que la pandémie de Covid19 « est loin d’être terminée » et explique qu’en raison de l’incroyable croissance du variant Omicron dans le monde, de « nouveaux variants » vont probablement apparaître.

Cette déclaration du directeur de l’organisation mondiale de la santé intervient au moment où plusieurs spécialistes ont évoqué « le début de la fin » de la pandémie de Covid19 avec le variant Omicron.

L’agence européenne des médicaments a estimé que la propagation du variant Omicron va transformer le Covid-19 en une « maladie endémique avec laquelle l’humanité peut apprendre à vivre. »

Le directeur de l’OMS ne partage pas cet avis et préfère rester prudent. Il explique qu’aucun pays « n’est encore sorti d’affaire » même si dans certains pays « les cas de Covid semblent avoir atteint un pic. »

Ces dernières semaines plusieurs pays ont enregistré des records de contamination en raison de la propagation du variant Omicron.

La France a enregistré, près de 465 000 nouveau cas en 24 heures, soit un nouveau record, selon les chiffres publiés, mardi, par Santé publique France, cités par l’AFP.

Depuis fin décembre 2019, la pandémie de Covid-19 a fait au moins 5.543.637 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP.