Covid19: Le nombre de vols vers l’Algérie pourrait être réduit

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le nombre de vols en provenance de l’étranger vers l’Algérie pourrait être réduit prochainement en raison du rebond des contaminations au Covid19.

C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi 19 janvier, la Présidence de la République à l’issue d’une réunion extraordinaire consacrée à l’évaluation de la situation pandémique dans le pays suite à la propagation du Covid-19.

Au cours de cette réunion, présidée par le Président Abdelmadjid Tebboune, plusieurs décisions ont été prises à titre préventif.

Le président de la République a demandé de renforcer les contrôles des voyageurs en provenance l’étranger suite au nombre important d’infections enregistrées sur certains vols vers l’Algérie, selon le communiqué de la Présidence.

En cas de besoin, indique encore le communiqué de la Présidence de la République, le nombre de ces vols pourrait être réduit.

« (…) Il a été constaté que certains vols à destination de l’Algérie enregistraient un nombre important d’infections, d’où l’impératif d’un contrôle plus rigoureux et la réduction, en cas de besoin, du nombre de ces vols. » lit-on dans le communiqué publié sur la page Facebook de la Présidence.

Actuellement, plus d’une centaine de vols sont opérés, chaque semaine, par Air Algérie et les autres compagnies aériennes étrangères au départ de plusieurs pays vers l’Algérie.

Les aéroports d’Alger, Oran et Constantine sont desservis par ces compagnies au départ de la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Turquie, le Canada, le Royaume-Uni, la Tunisie, la Russie et les Émirats arabes unis.

A partir du 28 janvier, des vols seront opérés par Air Algérie et EyptAir entre Alger et Le Caire et d’autres vols entre Alger et Genève par la compagnie aérienne nationale et Swiss Air.