Paris: Temps d’attente supplémentaires dans les aéroports

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les voyageurs au départ et à destination de Paris doivent prévoir des temps d’attente supplémentaires dans les aéroports.

« En raison de la situation sanitaire, les contrôles renforcés de/vers un pays hors Union européenne peuvent entraîner des temps d’attente supplémentaires dans les aéroports. » annonce Paris Aéroport.

« En raison de la crise sanitaire, les contrôles aux frontières sont renforcés et peuvent avoir pour conséquence un rallongement des files d’attente dans les aéroports. » explique, pour sa part, la police aux frontières qui précise que ces mesures sont appliquées pour « protéger » les voyageurs et leur garantir un « meilleur séjour » en France.

A ce titre, la police aux frontières invite les ressortissants européens à utiliser les PARAFE, les passages automatisés rapides, pour gagner du temps.

La police appelle, dans une vidéo, les voyageurs à mettre à profit » le temps d’attente pour préparer les documents sanitaires et de voyage qui leur seront demandés.

La France renforce les contrôles aux frontières

En effet, la France a décidé de renforcé, depuis le 4 décembre, les contrôles aux frontières pour lutter contre la propagation du nouveau variant Omicron.

Les voyageurs vers la France en provenance des pays hors de l’Union européenne sont concernés par ce nouveau protocole “renforcé” pour les déplacements internationaux.

Désormais, les autorités françaises exigeront un test négatif de moins de 48 heures à tous les voyageurs en provenance d’un pays hors de l’Union européenne, même s’ils sont vaccinés contre le Covid19.

Des tests antigéniques ou PCR seront exigés pour tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire français à l’exception de ceux en provenance de l’Union européenne.

La France a également annoncé de nouvelles mesures pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni et ceux qui veulent s’y rendre au départ de l’Hexagone.

Les voyageurs vers la France au départ du Royaume-Uni sont tenus de présenter un test négatif réalisé dans moins de 24 ( au lieu de 48h avant).