La Turque veut ouvrir une ligne maritime avec l’Algérie

Temps de lecture estimé : 3 minutes

La Turquie souhaiterait ouvrir une ligne maritime avec l’Algérie au vu du volume d’échanges commerciaux entre les deux pays.

C’est le vœu qu’a émis, le président de l’Association des entreprises des pays arabes-Turquie lors d’une audience que lui a accordé le ministre des transports Aissa Bekkai, selon un communiqué du ministère.

En plus de la Turquie qui souhaite ouvrir une liaison maritime avec l’Algérie, l’Italie a demandé, quant à elle, l’ouverture d’une deuxième ligne maritime entre avec l’Algérie.

L’ambassadeur d’Italie en Algérie a exprimé la volonté de son pays d’étudier la possibilité d’ouverture d’une deuxième ligne de transport maritime des voyageurs au départ de Annaba vers une des villes côtières italiennes.

Actuellement, une seule ligne maritime relie l’Algérie à l’Italie. Une desserte est opérée par Algérie Ferries au départ de Skikda vers Gênes.

Algérie Ferries appelée à lancer de nouvelles dessertes

Lors de la mise en service, le 28 octobre, du nouveau navire de la compagnie Algérie Ferries Badji Mokhtar 3, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a appelé la compagnie à exploiter ses navires pour des dessertes vers de nouvelles destinations.

Il affirmé que l’Algérie possède une flotte maritime assez importante qui lui permet de renforcer les dessertes maritimes et exploiter de la meilleure façon ses potentialités touristiques par voie maritime.

Il a rappelé que l’Algérie dispose de trois nouveaux navires, et d’autres « qui seront exploités de façon optimale notamment dans le transport des voyageurs entre les deux rives de la méditerranée, avant de s’orienter vers de nouvelles destinations en Afrique et en Asie, et si possible, dans le pèlerinage et la Omra ».

Aïmene Benabderrahmane a souligné que l’Algérie dispose de « tous les moyens pour accéder à ces circuits et exploiter toutes ses capacités touristiques. »

Algérie Ferries: Des dessertes vers la France, l’Espagne et l’Italie

La compagnie maritime nationale Algérie Ferries dispose actuellement de quatre navires pour le transport des voyageurs entre l’Algérie et les pays de la rive sud de la méditerranée. Il s’agit de El Djazair 2, Tariq Ibn Ziyad, Tassili 2 et Badji Mokhtar 3, selon le site de la compagnie.

La compagnie opère des dessertes maritimes vers la France, l’Espagne et l’Italie au départ des ports d’Alger, Béjaia, Oran, Annaba et Skikda et Mostaganem.

Pour le moment, la compagnie maritime nationale a repris ses dessertes vers Marseille et Alicante au départ d’Alger et Oran.