Air Algérie: Bientôt la reprise des vols Alger-Ryad ?

Temps de lecture estimé : 2 minutes

La compagnie Air Algérie va t-elle bientôt reprendre ses vols au départ d’Alger à destination de Ryad après plus d’une année de suspension?

C’est en tout cas la demande qui a été formulée, hier, par l’ambassadeur de l’Arabie saoudite en Algérie lors d’une audience que lui a accordé le ministre des transports.

Air Algérie opère actuellement des vols vers une dizaine de pays: La France (Paris et Marseille), l’Espagne (Barcelone), l’Italie (Rome), l’Allemagne (Francfort), le Canada (Montréal), le Royaume-Uni (Londres), la Turquie (Istanbul), la Tunisie (Tunis), la Russie (Moscou), les Émirats arabes unis (Dubaï) et le Qatar (Doha).

L’Arabie saoudite souhaite la reprise de la liaison aérienne qui est opérée par Air Algérie entre l’aéroport international d’Alger et l’aéroport de Ryad. Ce vol est suspendu depuis plus d’une année en raison de la crise sanitaire de Covid19.

Vous aimerez aussi: Billets: Air Algérie annonce de nouvelles mesures

Le diplomate saoudien et le ministre des transports ont évoqué la possibilité de reprise par Air Algérie de la ligne aérienne directe entre les deux pays, selon un communiqué du ministère des transports.

« L’Algérie était prête à étudier la demande saoudienne concernant l’exploitation de la ligne aérienne directe entre les deux pays, en tenant compte de l’évolution de la situation épidémiologique et les directives des plus hautes autorités du pays à cet égard. » précise le communiqué.

Le ministre a affirmé que l’Algérie accorde une « grande importance » à cette question qui a été également soulevée par plusieurs pays arabes qui ont demandé la reprise des vols avec l’Algérie, indique encore le communiqué du ministère des transports.

Pour rappel, actuellement une centaine de vols sont opérés, chaque semaine, entre l’Algérie et une dizaine de pays par la compagnie nationale Air Algérie et les autres compagnies aériennes étrangères. Ces vols sont opérés au départ et à destination des aéroports d’Alger, Oran et Constantine.