Cherté des billets: Ce qu’a dit le ministre des transports

Le ministre des transports s’est exprimé, hier, sur la cherté des billets d’avion pour les vols au départ et à destination de l’Algérie.

Le ministre des transports Aissa Bekkai, qui s’exprimait dans une interview accordée, hier, à la chaine Echorouk News, a reconnu que les prix de certains vols de la compagnie aérienne nationale Air Algérie sont chers.

“On m’a beaucoup écrit sur les prix pratiqués par la compagnie. Dans certaines correspondance, des citoyens disent qu’ils ne vont pas payer les prix de la mauvaise gestion.” a indiqué le ministre.

“Il y a une étude sur les prix qui sont pratiqués sur les vols internationaux et domestiques. Parfois, les prix (des billets d’avion, Ndlr) sont chers et ne ne correspondent pas au pouvoir d’achat du citoyen.” a t-il ajouté sur Echorouk News en précisant que son département a des propositions dans ce sens pour revoir les prix des billets d’avion.

Depuis la reprise des vols internationaux, le 1er juin, les algériens établis à l’étranger mais aussi des députés de l’émigration ont dénoncé les prix excessifs des billets d’avion pour les vols vers l’Algérie.

Vous aimerez aussi: Hausse des prix des billets d’avion au départ de la France

Le député Abdelouahab Yagoubi a dénoncé “une exploitation pernicieuse et une extorsion manifeste de la communauté nationale établie à l’étranger, qui est devenue la proie des compagnies aériennes française (Air France et ses filiales Transavia & ASL Airlines).”

Le parlementaire a dénoncé un “pillage caractérisé” dans le marché du transport aérien algérien tout en dénonçant le fait qu’Air Algérie et les compagnies aériennes françaises s’entendent sur “des prix exorbitants.”

La compagnie aérienne nationale a affirmé que les prix de ses billets d’avion sont “moins chers” comparés aux prix appliqués par les autres compagnies.

Concernant les prix des billets des vols domestiques, le ministre des transports a appelé la compagnie aérienne nationale Air Algérie à revoir les prix de ses billet notamment vers le Sud.

Le premier responsable du secteur a appelé, lors d’une réunion qu’il a présidé avec les responsables d’Air Algérie, à revoir les prix des billets d’avion pour les lignes intérieures, notamment les vols vers le Sud.