L’Australie rouvre ses frontières après 600 jours de fermeture

L’Australie a décidé, ce lundi 1er novembre, de rouvrir ses frontières après 600 jours de fermeture en raison de la crise sanitaire de Covid19, rapporte l’AFP.

Les autorités australiennes ont décidé de fermer les frontières du pays le 20 mars 2020 pour se protéger de la pandémie de Covid-19. 

Le calvaire des dizaines de milliers australiens vivant à l’étranger et qui souhaitaient rentrer au pays a pris fin, ce lundi 1er novembre, après plus d’une année d’attente.

Les vols à destination de l’Australie depuis l’étranger étaient rares et les australiens autorisés à rentrer devaient se soumettre à une coûteuse quarantaine de quatorze jours à l’hôtel.

Désormais, les ressortissants australiens entièrement vaccinés contre le Covid19 peuvent voyager sans quarantaine suite à la décision des deux plus grandes villes du pays, Sydney et Melbourne, d’abandonner ces mesures.

Vous aimerez aussi: Les États-Unis rouvrent les frontières aux voyageurs vaccinés

La compagnie australienne Qantas, qui avait été contrainte de clouer au sol une grande partie de sa flotte, s’est réjouie de cette reprise des vols internationaux.

Le nombre de vols internationaux devrait reprendre progressivement, même si les passagers à bord des premiers vols étaient peu nombreux, précise l’AFP.

Il faut préciser que ces mesures d’assouplissement s’appliquent principalement aux citoyens australiens et non pas aux résidents étrangers qui sont plus d’un million à être toujours bloqués en Australie et qui ne peuvent pas rentrer dans leurs pays d’origine.

Les autorités ont précisé que certains États australiens où le taux de vaccination demeure faible resteront quasi fermés. Une quarantaine obligatoire de quatorze jours restera en vigueur.