Hôtels du groupe HTT: 2020 a été une année “quasi blanche”

L’année 2020 a été une année “quasi blanche” pour l’ensemble des hôtels du groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT).

C’est ce qu’a annoncé, hier samedi, le PDG du Groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT), Lazhar Bounafaa dans une déclaration à l’agence APS.

L’activité hôtelière en Algérie a été lourdement impactée par la pandémie de Covid19 qui a engendré une forte baisse des réservations. L’ensemble des unités du groupe HTT ont enregistré un “résultat net déficitaire avec un chiffre d’affaire en recul de de 36,5%”, fait savoir le même responsable.

Pour sa part, le président  de la Fédération nationale des hôteliers algériens (FNH), Ahmed Oulbachir, cité également par l’agence APS, a indiqué que la crise sanitaire de Covid-19 a eu un impact négatif sur le rendement des établissements hôteliers.

Vous aimerez aussi: Algérie: Plus de 200 nouveaux hôtels d’ici 2024

Le même responsable a évoqué un “arrêt total de l’activité”, ce qui a entraîné le licenciement d’un grand nombre de travailleurs qualifiés ce qui est “une grande perte pour le secteur du tourisme.”

Selon le président de la Fédération nationale des hôteliers algériens, les responsables des hôtels ont été contraints de “réduire” le nombre de leurs personnels en raison du recul de leur activité.

Le secteur du tourisme en Algérie, explique le président de la FNH, “a besoin d’une main d’œuvre qualifiée pour sa relance et sa contribution au développement économique durable, hors hydrocarbures.”