Algérie: Les investisseurs privés appelés à investir dans les transports aérien et maritime

Les investisseurs privés sont appelés à investir dans le domaine des transports aérien et maritime en Algérie.

L’Algérie souhaiterait accélérer l’ouverture du transport aérien au privé et la création de compagnies aériennes privées.

En 2020, le Président de la République Abdelmadjid Tebboune avait affirmé, dans son allocution à l’ouverture de la conférence nationale sur le Plan de relance pour une nouvelle économie, qu’il ne voit “aucune objection” à la création de compagnies aériennes et maritimes privées.

“Je ne vois aucune objection, aujourd’hui, à ce que des investisseurs privés créent des compagnies de transport aérien et maritime de marchandises et de voyageurs ainsi que des banques”, avait déclaré le Chef de l’État.

Vous aimerez aussi: Algérie:Plusieurs compagnies aériennes privées seront créées

C’est dans ce cadre que le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a appelé, hier, les investisseurs privés à investir prochainement le domaine des transports aérien et maritime, qui était jusque là non autorisé, rapporte l’agence APS.

Lors de son intervention au Conseil de la nation dans le cadre du débat du Plan d’action du gouvernement, le premier ministre a invité les “détenteurs de capitaux à investir dans ce genre d’investissements, particulièrement les transports aérien et maritime.”

Le premier ministre a annoncé que “plusieurs dossiers d’investissement ont été déposés au niveau du ministère des Transports.” Aïmene Benabderrahmane a appelé “tous les investisseurs désirant investir ces domaines à déposer leurs dossiers, la voie leur étant ouverte”.