Prix des billets: Appel à l’ouverture d’une enquête

Un député a appelé, hier, à l’ouverture d’une enquête sur les prix des billets des vols vers l’Algérie qui sont “exorbitants”.

Le député de l’émigration (Zone 1 France Nord) Abdelouahab Yagoubi a dénoncé, sur sa page Facebook, le fait que les algériens établis à l’étranger soient toujours pris en “otage entre les mains des bandes qui dominent la politique du trafic aérien et qui imposent des prix exorbitants aux voyageurs comme bon leur semble”.

Pour le parlementaire, ces prix sont “loin des règles de l’économie du marché qui garantissent la liberté de la concurrence, la qualité des services et des prix raisonnables.”

Vous aimerez aussi: Vente des billets: La procédure “n’est pas transparente”

Abdelouahab Yagoubi a comparé les prix des billets vers l’Algérie à ceux pratiqués sur les vols vers le Maroc et la Tunisie. “Actuellement, le billet Paris-Alger (pour les chanceux qui ont pu en trouver) est venu à 470 euros, tandis que le billet Paris-Tunis ne dépasse pas 68 euros et Paris-Rabat ne dépasse pas 110 euros.” dénonce le député sur sa page Facebook.

“Il faut créer une commission d’enquête parlementaire pour ouvrir ce dossier en toute transparence dans les plus brefs délais et interroger les responsables du secteur durant le débat sur le plan du gouvernement prévu début septembre” écrit le député sur sa page Facebook.

De son côté, le le président de l’association des consommateurs (APOCE) affirme que la procédure de vente des billets d’avion vers l’Algérie “n’est pas pas transparente.”

Il fait savoir que les premières données dont l’APOCE dispose sur le vante des billets “permettent de dire que c’est une procédure qui n’est pas transparente”.