Vente des billets: La procédure « n’est pas transparente »

La procédure de vente des billets d’avion vers l’Algérie « n’est pas pas transparente » estime le président de l’association des consommateurs (APOCE).

Dans une déclaration au site visa-Algerie, Mustapha Zebdi a évoqué un manque de transparence dans la vente des billets d’avion depuis la réouverture partielle des frontières le 1er juin.

Le même responsable a affirmé que les premières données dont l’APOCE dispose sur le vante des billets « permettent de dire que c’est une procédure qui n’est pas transparente ».

Le président de l’APOCE a fait savoir que certaines agences de voyages proposent des billets vers l’Algérie au départ de l’étranger à des prix « plus élevés » que ceux pratiqués par la compagnie aérienne nationale Air Algérie.

Vous aimerez aussi: Remboursement des billets: Le ministre des transports saisi

Mustapha Zebdi a appelé le directeur général par intérim d’Air Algérie a « ouvrir des enquêtes » et a expliqué comment des billets « se vendent en un laps de temps bien défini. » « Il faut qu’il nous dise ce qu’il se passe », estime le président de l’APOCE dans une déclaration à

Outre le problème de la cherté des billets d’avion, plusieurs algériens dont les vols ont été annulés attendent d’être remboursés depuis 2019. Le député de l’émigration (Zone 1 France Nord) Abdelouahab Yagoubi a appelé la compagnie aérienne nationale Air Algérie à rembourser les détenteurs de ces billets et de « cesser immédiatement cette méthode de racket et de rétention de ce qui ne leur revient pas de droit.”

En outre, le parlementaire a également saisi le ministre des transports Aissa Bekkaï à ce sujet. « Quelles sont les mesures que vous comptez prendre pour permettre à ces algériens de récupérer leur argent. » demande le parlementaire dans une question écrite.