Reprise des vols: Les mesures prises sont « exceptionnelles »

Les mesures prises dans le cadre de la réouverture partielle des frontières et la reprise des vols sont « exceptionnelles. »

C’est ce qu’a affirmé, ce dimanche 30, le porte parole de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, Amine Andaloussi. Ces mesures sont « exceptionnelles » en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, a indiqué Amine Andaloussi.

Le même responsable a souligné que cette décision de réouverture partielle des frontières à compter du 1er juin, « ne doit pas ramener l’Algérie à une situation épidémiologique catastrophique. »

C’est pourquoi, a t-il expliqué dans une déclaration à l’APS, les autorités ont décidé d’une « ouverture graduelle » de certains aéroports et une reprise des vols au départ et à destination de « certaines destinations étrangères seulement. »

Vous aimerez aussi: Air Algérie: Le programme de vols depuis Paris et Marseille

Pour le porte parole d’Air Algérie, l’objectif est de « concilier les besoins de mobilité des Algériens avec la responsabilité de protéger la santé et la population de pays. »

Le même responsable estime que, pour l’instant, il fallait s’en tenir aux mesures qui ont été prises et « qui prennent en compte les aspects purement techniques et médico-sanitaires, mais aussi les aspects logistiques, sécuritaires, de transport et autres. »

Amine Andaloussi rappelle que le comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie de Covid19 en Algérie continue d’observer et de faire des recommandations au fur et à mesure de l’évolution de la situation.

« L’essentiel est de se rappeler que nous n’en avons pas encore fini avec l’épidémie » a t-il dit.