Algérie: La diaspora appelle à clarifier les conditions d’entrée

La diaspora algérienne a appelé, hier, à “clarifier et détailler” les conditions d’entrée en Algérie alors que la possible réouverture des frontières sera examinée ce dimanche Conseil des ministres.

Alors que le dossier de la réouverture des frontières sera examiné, ce dimanche, lors de la réunion du Conseil des ministres, plusieurs organisations de la diaspora ont appelé les autorités à “annoncer officiellement une date de réouverture des frontières” afin que les algériens établis à l’étranger puissent “s’organiser et se projeter.”

La diaspora algérienne a appelé le gouvernement à “clarifier et détailler les conditions d’entrée et de sortie pour éviter toute confusion et faciliter le trafic au sein des aéroports, ports et au niveau des postes frontaliers”, lit-on dans un communiqué signé par plusieurs organisations d’algériens de l’étranger.

Vous aimerez aussi: Réouverture des frontières: Le dossier sera étudié dimanche

Ces organisations affirment également être disponibles “à venir en aide à travers des campagnes de sensibilisation afin de faciliter le processus d’ouverture des frontières.”

La décision officielle devrait être annoncée ce dimanche à l’issue de la réunion du Conseil des ministres, présidée par le Président de la République. Le comité scientifique, qui avait donné son feu vert pour la reprise des vols vers l’Algérie, a imposé plusieurs conditions.

Les passagers devront présenter, à leur arrivée en Algérie, un test PCR de moins de 36 heures. Les passagers testés négatifs “seront autorisés à entrer et seront informés des recommandations et consignes à suivre” tandis que les passagers positifs “seront soumis à un confinement de 10 jours” a expliqué, jeudi, le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid.