Algérie: “L’ouverture des frontières semble loin”

L’ouverture des frontières de l’Algérie, fermées depuis près de 14 mois, “semble loin”, estime un responsable de Transavia France.

Le marché reste « toujours un peu fluctuant, il y a pas mal d’incertitudes. Notamment au Maghreb. En Algérie, l’ouverture des frontières semble loin. » a déclaré à l’Écho Touristique, Nicolas Henin, Directeur Général Adjoint Commercial et Marketing de Transavia France.

La filiale low cost du groupe Air France-KLM a indiqué, sur son site, que tous ses vols au départ de l’Algérie vers la France “sont annulés jusqu’au 30 mai inclus.”

Transavia opère seulement des vols de rapatriement vers la France au départ d’Alger et d’Oran “en accord avec les autorités algériennes.”

Vous aimerez aussi: Réouverture des frontières: Les propositions d’un spécialiste

Les frontières aériennes, maritimes et terrestres de l’Algérie sont fermées depuis le 17 mars 2020 dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

Depuis, seuls des vols de rapatriement sont opérés par Air Algérie au départ de l’étranger vers l’Algérie et des vols spéciaux au départ de l’Algérie vers l’étranger. Les vols de rapatriement d’Air Algérie sont suspendus depuis le 1er mars “jusqu’à nouvel ordre.”

Le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a décidé, fin avril, de maintenir la “fermeture totale” des frontières aériennes, terrestres et maritimes. Il avait également appelé à “hisser” le niveau de vigilance au quotidien et ordonné d’accélérer la cadence de vaccination au niveau national.