Frontières: Une nouvelle décision du président Tebboune

Les frontières aériennes, terrestres et maritimes de l’Algérie resteront fermées. C’est ce qu’a ordonné, ce mardi, le Président Abdelmadjid Tebboune.

Le Chef de l’État a présidé, ce mardi, une réunion d’évaluation de la situaiton épidémiologique en Algérie à laquelle a pris part le premier ministre Abdelaziz Djerrad ainsi que plusieurs ministres et membres du comité scientifique du suivi du coronavirus en Algérie.

Au cours de cette réunion, le Président Tebboune a ordonné “le maintien de la fermeture totale des frontières aériennes, maritimes et terrestres.”

Il a également appelé à “augmenter le niveau de vigilance au quotidien.”, selon un communiqué de la Présidence de la République.

Vous aimerez aussi: Réouverture des frontières: Le Président Tebboune interpellé

Les frontières aériennes, maritimes et terrestres de l’Algérie sont fermées depuis plus de 13 mois. Le 28 février dernier, lors d’une réunion du Conseil des ministres, le chef de l’État avait ordonné le maintien des “mesures préventives prises notamment la fermeture des frontières et de l’espace aérien.”

Ces dernières semaines, plusieurs ressortissants algériens établis à l’étranger avaient interpellé le Président au sujet de la réouverture des frontières.

La coordination les associations de le société civile de l’immigration algérienne et les cadres algériens à l’étranger et en Algérie a adressé une lettre au chef de l’État.

“Nous vous implorons donc, monsieur le président, d’autoriser vos concitoyens de l’étranger à rentrer dans leur pays” écrit la coordination dans sa lettre adressée au Président, au cours de ce mois d’avril.