Algérie: L’IATA réagit à la fermeture des frontières

L’association internationale du transport aérien (IATA) a réagi à la fermeture des frontières de l’Algérie depuis plus d’une année.

“Nous continuons à exhorter des pays comme l’Algérie à s’associer à l’industrie maintenant pour planifier la reprise des voyages.” écrit l’association dans un tweet.

l’IATA estime que les frontières algériennes ne peuvent pas être “fermées pour toujours.” Les autorités algériennes ont décidé de fermer les frontières aériennes, terrestres et maritimes depuis le 17 mars 2020 dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

Depuis, seuls des vols de rapatriement sont opérés par Air Algérie au départ de l’étranger vers l’Algérie et par les compagnies aériennes étrangères au départ de l’Algérie.

Vous aimerez aussi: Voyages: 69 destinations ont fermé leurs frontières

Les vols de rapatriement opérés par Air Algérie sont suspendus depuis le 1er mars suite à la détection des premiers cas de variant britannique en Algérie. Jusqu’à présent, les autorités n’ont fixé aucune date pour la réouverture des frontières et la reprise des vols internationaux.

L’Algérie n’est pas le seul pays au monde qui a décidé de fermé ses frontières. Selon l’organisation mondiale du tourisme, 69 destinations à travers le monde ont complètement fermé leurs frontières aux touristes internationaux.

Parmi ces 69 destinations, 30 sont en Asie-Pacifique, 15 en Europe, 11 en Afrique, 10 dans les Amériques et 3 au Moyen-Orient. L’OMT précise qu’au total, 38 sont fermées aux touristes internationaux “depuis au moins 40 semaines.”

L’organisation mondiale du tourisme indique également que “34 % des destinations dans le monde sont actuellement partiellement fermées aux touristes internationaux.”