Air Algérie: Les vols France-Algérie demeurent suspendus

Les vols de rapatriement opérés par Air Algérie entre la France et l’Algérie “demeurent toujours suspendus”, a indiqué l’ambassade d’Algérie en France.

“Les vols de rapatriement assurés par la compagnie nationale Air Algérie demeurent toujours suspendus” a précisé l’ambassade dans un communiqué publié hier.

Ces vols de rapatriement opérés par Air Algérie depuis Paris ont été suspendus depuis le 1er mars suite à la détection des premiers cas du variant britannique en Algérie. Depuis, 27 algériens, établis en Grande-Bretagne, se retrouvent bloqués dans la zone internationale de l’aéroport de Paris-CDG.

Dans un entretien accordé, hier, à Canal Algérie, l’ambassadeur d’Algérie en France a rappelé que les vols de rapatriement sont destinés aux “ressortissants algériens, qui sont venus d’Algérie avec un passeport établi en Algérie muni d’un visa et titulaires d’un test PCR.” Il a indiqué qu’en tenant compte des décès, les autorités ont dû à tout prix laisser partir des gens résidents.

Pour rappel, le président de la république Abdelmadjid Tebboune avait ordonné, lors d’une réunion du Conseil des ministres tenue le 28 février, le maintien des mesures préventives prises pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid19 “notamment la fermeture des frontières et de l’espace aérien.”

Les frontières aériennes, maritimes et terrestres de l’Algérie sont fermées depuis le 17 mars dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

De nombreux algériens établis à l’étranger réclament, depuis plusieurs mois, la réouverture des frontières pour leur permettre de rentrer en Algérie.

“La fermeture des frontières est loin d’être une sanction, c’est uniquement une protection.” a affirmé l’ambassadeur d’Algérie en France.