Pas de réouverture des frontières de l’Algérie dans l’immédiat

Un membre du comité scientifique de suivi du coronavirus a écarté la réouverture des frontières de l’Algérie dans l’immédiat.

“La reprise des vols internationaux n’est actuellement pas possible compte tenu de la situation épidémiologique dans d’autres pays.” a affirmé le Dr Elias Akhamouk, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Dans une interview accordée, ce vendredi à Radio Sétif, le spécialiste a expliqué qu’il n’est pas nécessaire d’être vacciné pour pouvoir voyager, mais qu’il suffit simplement d’avoir un test PCR, réalisé moins de 72h avant le départ.

Vous aimerez aussi: Réouverture des frontières: “C’est encore un peu tôt”

Le Président de la République Abdelmadjid Tebboune, qui s’est adressé hier soir à la nation, n’a annoncé aucune mesure concernant la réouverture des frontières, fermées depuis presque une année dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid19.

Le président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire le Pr Kamel Senhadi a affirmé, dans une interview accordée à TSA, qu’il est “encore un peu tôt” pour envisager une réouverture des frontières algériennes.

Il estime qu’il faudrait être “prudent” et “regarder de près les contaminations ailleurs” notamment en Europe.

Pour le Pr Senhadji, s’il n’y a pas une augmentation des contaminations après l’allègement des mesures du confinement qui a été décidé récemment, il sera possible d’envisager “un protocole pour permettre la réouverture des frontières.”