Frontières: La réouverture ne dépend pas que de l’Algérie

« La réouverture des frontières ne dépend pas uniquement de l’Algérie, même avec la vaccination », a indiqué le Dr Mohamed Bekkat Berkani, président de l’Ordre des médecins.

Dans une interview accordée, hier, au site visa-algérie, le spécialiste a expliqué que la décision de l’Algérie de rouvrir ses frontières, fermées depuis bientôt une année, dépend également de l’évolution de la situation épidémiologique dans les autres pays notamment en Europe.

« Il faut d’abord que la situation s’améliore en Europe et surtout en France où réside la plus grande communauté algérienne. » a t-il expliqué.

Vous aimerez aussi: Algérie: “La fermeture des frontières nous a préservés…”

Pour le président de l’Ordre des médecins, il faut également atteindre « une certaine immunité collective » pour pouvoir envisager une réouverture des frontières.

Lors de son récent passage dans l’émission l’invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne, le membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus a affirmé que la fermeture des frontières aériennes « nous a préservés d’une catastrophe annoncée.”

En raison de la situation sanitaire actuelle, il estime que « nous devons garder ce statut quo aérien. »

« Ce sont des décisions qui sont absolument nécessaires dans la situation dans laquelle nous sommes.” a souligné le Dr Mohamed Bekkat Berkani.