Algérie: “La fermeture des frontières nous a préservés…”

“Cette fermeture des frontières aériennes (de l’Algérie, Ndlr) nous a préservés d’une catastrophe annoncée.”

C’est ce qu’a affirmé, hier, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, président de l’Ordre des médecins et membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.

Intervenant dans l’émission l’invité de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne, le Dr Bekkat Berkani a souligné que “pour le moment, les conditions sanitaires font que nous devons garder ce statut quo aérien de façon à nous préserver et à avancer dans cette affaire préventive de la vaccination.”

Vous aimerez aussi: Réouverture des frontières: Il faut encore patienter

Le président de l’Ordre des médecins explique que ce sont “des situations qui sont tout à fait transitoires.”

“Nos compatriotes émigrés regrettent ce genre de décision, et nous aussi. Mais, ce sont des décisions qui sont absolument nécessaires dans la situation dans laquelle nous sommes.” a t-il insisté.

Pour le membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, “il faudrait que les uns et les autres comprennent que nous ne sommes pas dans une situation normale.”