Des algériens bloqués en France racontent leur calvaire

Des ressortissants algériens, bloqués en France depuis plusieurs mois à cause de la fermeture des frontières, racontent leur calvaire.

Zakaria est parti en France pour un séjour touristique de quelques jours. Il s’est retrouvé bloqué depuis plusieurs mois en raison de la fermeture des frontières et la suspension des liaisons aériennes régulières.

Toutes ses tentatives pour rentrer en Algérie sont restées vaines pour le moment. Il raconte à la chaine Al Jazeera: “Depuis que je suis arrivé à Paris, j’ai logé dans des hôtels et parfois chez des gens, maintenant je dors ici à l’aéroport depuis cinq jours…Il m’est arrivé de diner avec des gâteaux et de l’eau. On souffre vraiment. Nous demandons l’aide des autorités.”

Zakaria n’est pas le seul algérien qui se retrouve dans cette situation depuis la fermeture des frontières.

Vous aimerez aussi: Algérie: Appel à la réouverture partielle des frontières

Samir, un autre algérien bloqué en France et qui n’a pas vu sa famille depuis une année, a également raconté son calvaire au micro de la même chaîne.

“Je tremble à cause du stress causé par cette situation. Je suis âgé, j’ai 55 ans, j’ai le droit de rentrer dans mon pays.” a t-il dit.

Les ressortissants algériens établis à l’étranger, notamment en France, ont organisé plusieurs rassemblements pour demander la réouverture des frontières.

Depuis le début de la crise sanitaire et la fermeture des frontières, les autorités ont rapatrié plus de 45 000 algériens qui étaient bloqués dans plusieurs pays, selon les chiffres communiqués dimanche par le Contrôleur de police, Mohamed Noui Sifi, directeur de la Police des frontières.