Algérie/Réouverture des frontières: Il faut encore patienter

La réouverture des frontières de l’Algérie et la reprise des vols internationaux n’est pas envisagée pour le moment. Les algériens devront encore patienter.

C’est ce qu’a indiqué, ce vendredi, le Dr Bekkat Berkani, membre de la cellule scientifique et président du Conseil National de l’Ordre des Médecins.

“La reprise des vols internationaux relève des prérogatives des hautes autorités. Pour le moment, la reprise est exclue en raison de ce qui se passe dans le monde. Ce qu’il faut, c’est plus de patience et atteindre une immunité collective en vaccinant 60% (de la population, Ndlr)” a déclaré le Dr Bekkat Berkani, dans une interview accordée à Radio Sétif.

Le spécialiste estime que la situation épidémiologique en Algérie est actuellement “très bonne” par rapport à d’autres pays et ce grâce “aux mesures qui ont été prise y compris la fermeture des frontières.”

Les appels pour la réouverture des frontières de l’Algérie se multiplient. Plusieurs rassemblements ont été organisés par les algériens établis à l’étranger notamment en France.

Une pétition a également été lancée récemment pour demander “l’ouverture partielle des frontières avec le respect strict des mesures sanitaires, comme c’est le cas chez nos voisins tunisiens et marocains, et la majorité des pays du monde.”

Les auteurs de la pétition, qui a déjà récolté plus de 5600 signatures, rappellent que “des millions d’Algériens” à travers le monde “n’ont pas pu revoir leurs familles depuis maintenant plus de dix mois.”

Le ministre des Transports par intérim, Farouk Chiali a rappél, lors de son passage devant la commission des transports et des télécommunications de l’APN, que les dossiers de la réouverture des frontières et la reprise des vols “sont du ressort exclusif du président de la République.”